Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lecture

L'enfant de l'enfer - Cathy Glass

Publié le par Kyarah

Ma note ? 20/20. Comment mettre moins pour le courage de cette petite fille?

Bonjour,

Je fais une petite pause dans ma lecture du 2ème tome de l'Amie Prodigieuse et je viens vous parler ici d'un récit de Cathy Glass, mère d'accueil en Angleterre.
 

Elle a 3 enfants, Paula, Adrien et Lucy, adoptée. Elle reçoit chez elle, des enfants retirés de chez leurs parents, en attendant la décision du juge de soit les rendre à leurs parents ou soit les placés définitivement.

Dans ces histoires, on parle d'enfants maltraités, abusés. Cela n'est pas toujours une partie de plaisir de lire ce qui leur est arrivé. Cela est bouleversant.

Le Pitch ? Cathy reçoit chez elle, Aimée (prénom totalement ironique). Elle est sale, infestée de poux, pleine de bleus et j'en passe.

Elle vit dans un taudis, sale, avec comme lit, un matelas plein d'urine par terre. Sa mère est droguée et incapable d'en occuper. 

Cette histoire est la plus récente puisque le mari de Cathy est parti depuis longtemps et que les enfants sont tous grands. Paula et Lucy vivent encore avec elle et Adrien, 21 ans fait ses études et rentre rarement.

Ce qui est dingue, c'est que ses 6 autres enfants, adultes maintenant, ont été placés mais qu'Aimée soit restée 8 ans chez elle avant que quelqu'un s'inquiète... que les services sociaux agissent alors que l'école d'Aimée avait signalé plusieurs fois des problèmes récurrents...

Mon Avis ? J'aime beaucoup ces témoignages même s'ils sont durs à lire... puisqu'on parle de violences, de viol, de maltraitance sur des enfants...

Cette histoire est clairement là aussi pour signaler des problèmes des services sociaux anglais. C'est un truc de fou qu'il ne l'ait pas retiré à sa mère avant...Entre les couacs, le changement de personnel et le fait que certains voulaient bien faire en ne séparant pas la mère et la fille, c'est juste incroyable qu'elle s'en soit relativement bien sortie, cette petite.

Alors évidemment, j'ai lâché quelques larmes et comme à chaque fin de récit de Cathy, j'ai toujours envie qu'elle adopte définitivement l'enfant (si vraiment celui-ci ne peut pas retourner chez les parents) mais ce n'est pas le but. Elle est  vraiment là en transition. 

S'occuper de l'enfant, le soigner, l'aider aussi à faire confiance aux adultes pour guérir en attendant que le juge décide de la suite des évènements.

Je trouve Cathy très bienveillante et très douce. Rarement dans le jugement.

Elle me fait penser aux premiers romans que j'ai lu de Torey Hayden, Un peu dans le même genre. Elle est psychologue pour enfant et a souvent des histoires très difficile aussi. Mais j'ai un doute, je me demande si les histoires de Torey sont vraies ou inventées.... bref...

Ce qu'il faut en tirer ? J'espère que son histoire aura permis aux services sociaux de faire mieux... 

Même si je comprends que la maman a fait du mieux qu'elle peut avec ses addictions, sa maladie, son passé, franchement.... 7 enfants... je me dis qu'il faudrait stériliser certaines personnes.

Même si elle ne fait pas exprès, elle fait un mal de dingue à des êtres qui n'ont pas demandé à être là...

Bonne lecture.

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

L'Amie Prodigieuse - Tome 1 - Elena Ferrante

Publié le par Kyarah

Ma Note ? 18/20

Coucou,

Oui, je sais, je ne vous ai pas fait d'article la semaine passée... je dois dire que le livre dont je vous parle aujourd'hui, je l'ai commencé il y a un mois. Du coup, je n'avais pas grand chose à écrire.

Mais je vais essayé d'être plus régulière. :)

Je suis tombée sur ce bouquin un peu par  hasard. J'ai vu le tome 4 en magasin , l'enfant perdue. La couverture m'a plu. Le résumé aussi. Du coup, j'ai eu envie de commencer par le commencement.

D'ailleurs j'ai trouvé pénible de devoir faire 4 magasins/librairie pour trouver le tome 1. Je trouve qu'en sortant le tome 4, ils auraient du prévoir une bonne réserver des 3 tomes avant pour conquérir de nouveaux lectures pour cette saga.

Le Pitch ? On découvre l'amitié naissante entre 2 petites filles, Lena et Lila. Elle vivent à Naples, en Italie. 

Elles vivent dans un quartier assez pauvre dans la fin des années 50.

Même si elles ont des dons pour les études, Lila travaille à la cordonnerie familiale. Lena a plus de chance. Soutenue par son institutrice, malgré l'avis de ses parents, elle peut poursuivre ses études.

Le roman est centré sur la relation des deux filles.

Mon Avis ? Alors, je l'ai lu très lentement, non pas parce que je n'ai pas aimé mais parce qu'il a énormément de personnages et que du coup, pour arriver à suivre, il faut être un minimum concentré.

Je n'ai pas forcément l'habitude de lire des romans avec autant de personnages. Et j'avoue que je mélangeais un peu les noms italiens.

Bref, j'ai aimé suivre cette relation basée sur des rapports de force. On suit d'abord une Lena qui idolâtre son amie, qui veut lui plaire, la rendre fière. J'ai pas forcément trouver cette relation super saine et je me réjouis de la voir évoluer dans les autres tomes.

Mais on sent quand même que Lila est parfois un peu jalouse de Lena, qu'elle veut garder le contrôle, le pouvoir, la première position dans cette relation.

Du coup, c'est très intéressant de suivre l'évolution des deux petites filles qui grandissent, de leur vie, de leur relation.

Ce qu'il faut en retirer ? La vie n'est pas une ligne droite, les relations non plus. On voit ces deux filles grandir et évoluer. Leur relation change, s'inverse. Je n'ai jamais l'impression qu'elles sont sur un pied d'égalité. 

J'ai l'impression qu'elles s'envient l'une, l'autre. Mais voilà, elles restent quand même toujours relier l'une à l'autre et c'est très beau.

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Mentir - Tome 2 - KA Tucker

Publié le par Kyarah

Ma note : 12/20

Hello, Hello,

Après le 1er tome de la saga, que j'ai aimé, j'ai immédiatement attaqué le 2ème tome. Pour rappel, Livie était passagère dans l'accident de voiture qui a tué ses parents, sa meilleure amie et son amoureux.

Le Pitch ? Ici, on s'intéresse de plus près à Livie, la petite sœur de Kacey. Le début du roman commence quelques semaines avant la fin du précédent. 

On va donc comprendre finalement comment ce tragique accident de voiture a influencé, a perturbé Livie. 

On va la voir évoluer, finalement libre de son rôle de protectrice envers sa sœur qui va désormais très bien. Elle va pouvoir se concentrer sur elle.

Mon Avis ? Alors déjà j'ai été perdue au début. Je comprenais rien... et puis j'ai tilté, la lumière s'est allumée... ce n'est plus Kacey qui parle.

Passé ce premier moment d'incompréhension, je me suis lancée dedans.

J'ai bien compris et bien aimé le fait qu'on en apprenne plus sur la petite sœur, qui même si elle est plus sensible, plus discrète, plus résiliente, a forcément été chamboulée par la perte brutale de ses parents et le pétage de câble de sa grande sœur.

Mais... je me suis moins attachée à elle. J'avais l'impression qu'elle était trop sage, trop parfaite. Même ses bêtises sont trop sages et trop parfaites.

Elle fait tout ce que ces parents voulaient pour elle, le choix de l'université, du métier, de son petit ami. Elle va comprendre grâce au psychologue qui s'est occupé de sa sœur que finalement elle doit suivre sa voie, celle-là ou un autre et que la vie est une perpétuelle remise en question. On est pas obligé à 25 ans de faire ce qu'on voulait à 6ans...

Et puis après j'ai eu l'impression que c'était le tome sur Ashton, un étudiant qu'elle rencontre lors de la première semaine. Et du coup, à lui, je me suis attachée. 

J'ai un goût amer pour cette 2ème histoire parce que finalement je me suis attachée à tout le monde sauf au personnage principal

D'ailleurs je  vais me laisser un peu de temps pour lire le 3ème tome, Saisir.

Ce qu'il faut en retirer peut-être ? Je pense que Livie interprète mal ce qu'aurait voulu ses parents pour. Et comme ils ne sont plus là pour en parler, elle se bloquer sur des souvenirs. Finalement la seule loyauté qu'on doit avoir, c'est pour soi. Si on l'a, je pense qu'on l'a pour tout le monde.

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Respire - Tome 1 - KA Tucker

Publié le par Kyarah

Bonjour, Bonjour,

J'ai lu un avis dithyrambique (merci Google) sur ce roman (1er tome d'une saga) et du coup, ça m'a donné envie de me lancer. 

Le Pitch ? Kacey et sa sœur Livie débarquent à Miami pour changer de vie. Ou plutôt fuir leur ancienne vie. Kacey vit très mal l'accident de voiture qui a tué ses parents, son petiit ami et sa meilleure amie. Et on la comprend.

Bref, elle comble tout cela avec de l'alcool, du sexe. Enfin, elle comblait cela... car ellle se retrouve tuteur légal (plus ou moins) de sa petite sœur. 

Elles vont croiser Tanner, leur propriétaire, Trent un voisin du genre sexy évidemment, Storm bombasse et sa fille Mia.

Mon Avis ? Même si j'ai vu la fin venir gros comme une maison, peut-être à cause du roman de Colleen Hoover lu peu de temps avant, cela ne m'a pas dérangée.

Je suis rentrée easy dans l'histoire et j'ai presque versé une larmichette à la fin.

Du coup, j'entame la suite, Respire, tome 2, qui me semble moins bien....

Ce qu'il faut en tirer ? Tout n'est pas noir ou blanc... Même si quand c'est toi qui le vit, ça semble impossible à y croire, un accident est un accident... La première victime est effectivement la personne qui a perdu sa famille et ses amis. Mais finalement celui qu'on dirait coupable... souffre tout autant.

Encore une fois, évidemment c'est plus facile d'être d'accord avec ça quand on ne l'a pas vécu. Mais j'admire les personnes qui font preuve de résilience et de pardon, comme ici notre héroïne, Kacey.

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Famille parfaite - Lisa Gardner

Publié le par kyarah

Ma note : 15/20

Bonjour,

Une fois n'est pas coutûme, ma dernière lecture est un thriller. A force de voir vanter cette auteur sur internet, instagram plus précisément, je me suis lancée.

Le Pitch ? Dans la famille parfaite, nous avons Justin, le père, dirigeant et propriétaire de l'entreprise familiale florissante, la mère, Libby, jolie, parfaite et créatrice de bijoux pour s'occuper entre sa fille et son ménage, et la fille Ashlyn, ado jolie et brillante.

Tessa, ancienne policière et nouvelle détective privé aide la police, sur demande de l'entreprise du père, a trouvé pourquoi et comment la famille parfaite a disparu.

Mon Avis ? Même si j'ai parfois un peu décroché, un peu lu certaines pages en travers, j'avais envie de connaître la fin, le dénouement, le pourquoi du comment.

Du coup, on peut dire que j'ai aimé.

J'ai aimé que petit à petit on se rend compte que tout le monde a des secrets, tout le monde ment et finalement, sans spoil, pas seulement le méchant du premier abord.

Et peut-être, certains d'entre vous auront vu venir la fin gros comme une maison, pas moi. J'ai été surprise et j'ai aimé cela.

Ce qu'il faut en tirer ? Tout n'est pas noir ou blanc. Chacun à sa part sombre... Même si chez certains elle est plus développée que d'autres.

Ces gens vivaient ensemble mais sans vraiment se connaître. Un moment, comme moi et ce bouquin, ils se sont décrochés des uns, des autres. C'est plus facile à reprendre le cours d'un roman que d'une personne

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Calendar Girl - Mars - Audrey Carlan

Publié le par Kyarah

Ma note : 15/20

Bonjour, bonjour,

Même si j'ai quelques réticences sur cette saga, me revoilà avec le 3ème tome des aventures (dans tous les sens du terme) de Mia.

Le Pitch ? Mia, pour rembourser la dette de son père, travaille comme escort girl/prostituée pour sa tante. 

Elle est louée pour 1 mois par des hommes extrêmement riches. Officiellement pour escort girl puisque la prostitution est interdite dans l'Etat où elle vit. Officieusement, elle obtient un bonus lorsqu'elle a des rapports sexuels avec son client.

Bref, ce mois-ci, pas de bonus puisqu'elle doit servir de fausse fiancée à un italien pure souche qui ne veut pas, qui n'ose pas avouer son homosexualité à sa famille.

Mon Avis ? Ce tome m'a plus plu puisque c'est mon anniversaire et qu'il n'y a pas ce côté prostitution ou plutôt le côté apologie de la prostitution. Même si, là encore, ces clients sont riches, beaux, gentils toussa toussa.

Après cela reste une saga à lire avec intervalle. J'ai lu les 2 premiers tomes à la suite et déjà ça commençait à me lasser car ça reste la même chose.

Mia arrive chez un homme beau, riche, gentil, généreux et elle couche avec, non pas pour l'argent, mais par envie, par amour puis elle est triste de repartir s'envoyer un autre type pour de l'argent.

Même si certains côtés me dérangent, cela se lit très vite et très bien. Du coup, ça reste sympa.

Ce qu'il faut en tirer ? Pour ce tome, il faut en retirer que même si on est en 2018, cela reste parfois compliqué de faire un coming out surtout dans des milieux machos, masculins. Mais que malgré tout, cela vaut la peine de s'avouer, de montrer son vrai soi pour  pouvoir profiter de ses sentiments.

Que se cache peut parfois aussi faire du mal à l'autre que l'on cache et que l'on aime.

Bref, pour le thème, je le conseille. (Même si évidemment il y a un million de livres abordant ce thème et bien plus aboutis et évolués...)

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Les Dieux voyagent toujours incognito - Laurent Gounelle

Publié le par Kyarah

Ma note : 10/20, parce que j'ai aimé la moitié.

Bonjour,

Après avoir changé d'avis sur cet auteur, je continue sur ma lancée et viens vous parler de ce roman/développement personnel.

 Le Pitch ? Allan est au bord du gouffre. Ou plutôt de la Tour Eiffel. Après une rupture difficile qui ne fait qu'accentuer son insatisfaction. 

Au moment de faire le saut de l'ange, un homme lui propose un deal. Changer sa vie pour le faire changer d'avis et aimer la vie. Surtout, avoir celle qu'il veut.

Yves Dubreuil va lui donner des ordres, des missions qu'il ne peut pas refuser... sous peine de mort. 

Mon Avis ? Alors j'ai beaucoup aimé la première partie. Celle où Yves donne des missions à Allan pour lui faire comprendre que pour avoir ce qu'il veut dans la vie, il doit le demander, il doit y croire.

Un des premiers exercices c'est de d'aller dans la boulangerie, de demander une baguette, puis de changer d'avis. Changer d'avis 4 fois de suite pour finir par partir sans rien prendre.

En effet, Allan aime les baguette de pain à peine cuite. Sa boulangère lui donne depuis des années sa baguette ultra cuite. Même s'il déteste ça, il n'a jamais osé simplement lui dire sa préférence. De peur de déranger, de se faire détester.

Cet exercice doit faire comprendre à Allan que pour avoir ce que l'on veut, il faut le demander et puis surtout qu'on peut le faire gentiment et qu'on a le droit de changer d'avis.

Par contre, j'ai décroché à la 2ème partie... j'ai lu 10 pages en travers. Du coup, j'ai pas tout compris sur le déroulement, le cheminement qui a amené Allan à comprendre qui était vraiment Yves Dubreuil.

Quelques pages plus tard, j'ai repris le fil et puis j'ai de nouveau décroché. J'ai relu 2 fois la dernière page pour capter la fin.

Bref, un flop que j'a trouvé en plus tarabiscoté.

Ce qu'il faut en tirer ? Et bien les exercices. Honnêtement, je ne me vois pas changer d'avis dans un magasin 4 fois de suite pour partir sans rien prendre même si je suis consciente que ce n'est pas grave et que je peux le faire gentiment. Que finalement si la vendeuse me trouve chiante, je m'en fous.

Y en a d'autres, de missions, qui vous parlerons ou pas. Je vous laisse les découvrir.

Si ce genre de livre peut aider une personne, c'est toujours ça de pris. Donc même si moi je n'ai pas aimé, je vous le conseille.

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Et tu trouveras le trésor qui est en toi - Laurent Gounelle

Publié le par Kyarah

Ma note : 18/20

Bonjour, bonsoir, joyeuses fêtes de fin d'année toussa, toussa,

Aujourd'hui, je vous parle d'un livre d'un auteur que je n'aimais pas vraiment. J'avais essayé de lire un précédent roman, celui avec les papillons sur la couverture :Le jour où j'ai appris à vivre.

Cela date de quelques années, du coup, je ne me rappelle pas vraiment combien de pages j'ai lu, mais pas beaucoup et pas jusqu'au bout.

Du coup, j'ai soigneusement évité ses autres ouvrages. Et puis...

Et puis, j'ai vu un article sur une instagrammeuse que j'aime beaucoup qui disait les avoir lu et les avoir aimé. Que ces romans lui avait beaucoup apporté.

Du coup, e me suis dit que si elle avait aimé c'est qu'il devait bien y avoir un intérêt. Je me suis lancée et j'ai repris ma découverte de cet auteur avec son dernier né.

(Au vu de ma note, je vais sûrement tenter de lire ce roman. Parfois, un livre qui ne passe pas à un moment donné, passera plus tard!)

Le Pitch ? Alice, qui travaille dans une agence de communication décide d'aider son ami d'enfance, Jérémie à rempli son église.

Pour ce faire, cette athée, décide d'utiliser son expérience professionnelle. Pour apporter de nouveaux fidèles à cette église, il faut moderniser un peu les sermons.

Elle va également mettre à profit ce qu'elle a appris à différents séminaires de développement personnels qu'elle suit avec un célèbre coach, Toby Collins.

Mon Avis ? Alors étonnamment, j'ai adoré. Je vous averti déjà, cela parle énormément de religion. Essentiellement catholique puisque le personnage pratique dans une église.

Mais cela ne m'a pas gênée, au contrait j'ai trouvé ça assez intéressant. Moi qui ne suis pas pratiquante et qui n'aime que modérément la façon dont les catholiques vendent leur Dieu. 

Pour moi, il y a quelque chose au-dessus de nous. Mais cela ne correspond pas à ce que l'on nous dit et nous fait croire pour nous endormir et faire de nous ce que l'on veut.

Ce que j'ai aimé, c'est qu'Alice expérimente certaines paraboles de la Bible et nous explique finalement ce que cela veut dire. Et le traduit en précepte de développement personnel.

Elle compare aussi avec d'autres religions et finalement on se rend compte qu'elles vont toutes dans le même sens, dans le même sens également que des méthodes de développement personnel (Ho'oponopono (merci Google pour l'orthographe), Le Secret, Les 4 Accords Toltèques etc.) ,. Elle compare la prière à la méditation et cela nous fait comprendre au final, que le Dieu est en nous, que le trésor est en nous et pas à l'extérieur.

On y trouve des exemples et des conseils pour des situations qu'on vit tous les jours, comme le regard des autres sur nous. Au final, pour de vrai, ce que pensent les autres de nous, ne change pas qui nous sommes.

Le fait que quelqu'un trouve des qualités à une autre personne ne nous rend pas plus nulle, plus mauvais ou plus bête. Le fait qu'une personne soit complimentée face à nous ne veut pas dire que nous on a pas de qualité.)

Elle nous montre également que certaines phrases ont été écrites dans la Bible à la manière finalement de l'auteur voir traduite autrement pour aller dans le sens qui arrangeaient l'Eglise.

On voit également que le changement n'est pas toujours facilement accepté par les autres et qu'il faut affronter des réfractaires, des traditionnalistes.

Ce qu'il faut en tirer ? Tout est en nous. Et quel que soit le chemin que l'on prend, l'aide qu'on choisit d'accepter, la méthode qu'on emploie : Le trésor est en soi.

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

9 November - Colleen Hoover

Publié le par Kyarah

Ma note : 20/20, jamais déçue par CoHo

 

Bonjour,

En pleine panne de lecture, voir article précédent, je suis tombée sur ce bouquin à la FNAC et étant fan de Colleen Hoover, je n'ai pas hésité.

Je me suis doutée que ça allait me remettre sur les rails.

Le Pitch ? Fallon l'Ephémère est au restaurant en train de manger avec son père. L'ambiance entre eux est tendue quand Ben l'Ecrivain vient la sauver.

2 ans auparavant, Fallon a été victime d'un incendie. Alors oui, elle a survécu mais cela a laissé des grosses cicatrices sur son visage et sur son corps. Depuis, elle n'a plus confiance en elle.

Malheureusement leur temps est compté car Fallon s'en va à New-York réaliser ses rêves de Broadway. Du coup, ils profitent à fond de cette journée et se décident de se retrouver chaque année à cette date là pendant 5 ans.

A 23 ans, selon la maman de Fallon, estime qu'une fille se connaît assez pour aimer quelqu'un et  s'engager réellement.

Mon Avis ? Quelle histoire. Je n'ai pas vu les rebondissements venir. Et comme tous ses romans, l'auteur m'a fait rêver. Je n'avais pas du tout envie de l'arrêter.

J'ai été émue, j'ai adoré et j'attends son prochain roman avec impatience.

J'ai aimé le fait que si finalement aucun garçon voir aucune personne ne voulaient regarder Fallon c'est parce qu'elle faisait tout pour ne pas être regardée, pour être invisible. Et que finalement les autres réagissent en fonction de ce qu'on dégage comme énergie.

Du coup, cela m'a remis le pied au clavier et aux mots.

Ce qu'il faut en tirer ? "C'est pas ce que tu crois" vaut parfois la peine qu'on écoute la version de l'autre que ce qu'on croit avoir vu, ce qu'on croit savoir..

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Le gang des rêves - Luca Du Fulvio

Publié le par Kyarah

Ma note : 2/20

Bonjour 

Alors ce roman je l ai vu million de fois sur instagram. Encensé de toute part.

Pourtant moi, ni la couverture ni le résumé ne me plaisaient. J ai été tellement déçues par des livres que tout le monde aimait que je n'osait pas franchir le pas.

Et puis Je suis tombée desuss en magasin alors j'y ai vu signe. Un singe voulait écrire mon correcteur.

Le pitch? Une italienne débarque fraîchement avec son bébé a New-York Dans les années 20. Pour gagner sa vie, elle se prostitue.

Mon avis? Comment vous dire? J'ai lu facilement t la 1ère partie

 Cela m'a plu. J'étais ravie de mon choix.

Et j'entame la 2ème. 

Puis au bout d'une semaine où je n'ai rien lu, je me suis rendue compte que c'était parce que je n'avais aucune envie de lire ce livre.

Je me forcais car tout le monde avait aimé et je ne voulais pas abandonner.

Mais la lecture c'est un loisir et je n'ai pas envie d'en faire une obligation alors j ai arrêté.

Ce qu'il faut en tirer? De moi-même je ne l'aurais jamais acheté. Ce côté historique ne ne plait pas et l'histoire ne m'intéressait pas. Suivre son instinct.

Es  t-ce que les gens ont vraiment aimé ou suivent juste le move?

 

 

 

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 > >>