Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rouge Signature Encre à Lèvres Liquide Mate - L'Oréal Paris

Publié le par Kyarah

Ma note : 10/20

Bonjour,

Oui, je suis dans ma période "beauté", du coup voilà une deuxième article make-up.

Après avoir lu beaucoup de choses sur le nouveau fond de teint l'Oréal et de manière général de leurs produits pleins de qualité pour une marque de centre commercial, je me suis tournée vers leur nouveau produit à lèvres dont la pub passe à la TV et nous promet monts et merveilles....

Présentation sur Sephora

Découvrez Rouge Signature, l'encre à lèvres liquide mate longue tenue.

FILM ULTRA-FIN + COULEUR ULTRA-PIGMENTÉE : sa texture 2 fois plus fine(1) enveloppe vos lèvres d'un voile de couleur concentré en pigment haute intensité.
TEXTURE LÉGÈRE + CONFORT : améliore l'adhésion de la couleur sur les lèvres et assure un confort toute la journée comme une seconde peau.
APPLICATEUR CALLIGRAPHIQUE CARESSE : extrêmement précis et flexible, il dessine parfaitement le contour des lèvres en un seul passage.

(1) qu'un rouge à lèvres classique L'Oréal Paris.

Prix

21frs90

(j'ai acheté le 2ème en promo à 13frs90 chez Manor)

Packaging

Je le trouve plutôt joli. On voit la couleur à travers et ça c'est plutôt pratique. si on en a plusieurs. Vraiment top, ils sont beaux, ça change de ce qu'on voit habituellement.

En terme de première impression, d'apparence, c'est un bon point.

Swatch

J'avais d'abord acheter la teinte 105 et puis je me suis dit que pour donner un avis un peu plus appuyé, avoir une 2ème teinte serait mieux. J'hésitais un peu au vu de mon avis à dépenser des sous pour 2ème produit mais il y avait une action chez Manor, du coup j'ai acheté la teinte 109.

Qualité

Pour ce qui est de l'application, c'est troooooooooooooop facile. J'aime beaucoup l'applicateur que je trouve original et super pratique.

La texture est très agréable, rafraichissante, on dirait de l'eau.

Ce que j'aime moins c'est que ça marque vraiment trop les défauts de sécheresse de mes lèvres.

Je trouve également que malgré l'effet mouillé, ça laisse les lèvres sèches. Je ne peux pas les "rouler" entre elles pour étaler la matière tellement c'est sec, ça croche.

Un autre défaut, c'est le transfert. Je suis pas fan parce que ça salit du coup tous les verres, la bouche de l'amoureux etc.

Et puis, surtout, point noir pour moi et en plus, contraire aux promesses qui nous sont faites, c'est que ce n'est pas longue tenue.

Alors ok, c'est l'effet encre qui veut qu'au bout d'un moment, 1 ou 2h je dirais, ça laisse un côté coloré aux lèvres et du coup ça fait vraiment gloss.

Mais, sur mes lèvres, au bout de 4 heures, grand max, je n'ai plus rien du tout. Peut être c'est différent avec des couleurs plus marquées.

Si j’achète un rouge à lèvres longue tenue, je veux de la longue tenue... c'est à dire au moins 8 heures.

Je me souviens avoir lu sur un blog, en me préparant pour faire cet article, une fille dire : oui il tient toute la journée si je fais des retouches...

C'est clair que si tu fais des retouches sur tes lèvres, que tu remets une couche de couleur, ben oui ça va tenir toute la journée. Mais ça c'est tous les rouges à lèvres/gloss puisque tu ré appliques une couche...

Voilà le résultat sur mes lèvres :

Teinte 105

Teinte 109

Bref, ma note est moyenne parce que les couleurs sont jolies, surtout la teinte 105 et qu'on m'a fait des compliments sur cette couleur qui me va bien. Mais je n'en rachèterai pas.

Le rapport qualité prix n'y est pas du tout pour moi. Je trouve cela un peu cher pour ce que c'est sachant que c'est une marque de centre commercial et qui se veut donc accessible et surtout je n'aime pas les promesses non-tenues.

 

 

 

 

 

Publié dans Make-up

Partager cet article

Repost0

Modern renaissance - Anastasia Beverly Hills

Publié le par Kyarah

Ma note : 16/20

Bonjour,

Oui, alors oui, ceci n'a rien à voir avec les livres ni avec la nourriture. Mais c'est la vie, on a pas qu'une seule passion, on n'aime pas qu'une seule chose et même si ça fait très certainement un peu fouillis.... aujourd'hui je vous parle... make-up.

Je me cherchais une palette de couleurs neutres, facilement portables, jolies, avec une ou deux couleurs un peu plus... colorées que des marrons, taupes, neutres.

Et j'ai finalement craqué sur celle-ci.

Alors oui c'est pas vraiment la plus récente, elle est sortie pendant l'été 2016 pour l'automne du coup, mais c'est celle qui me plaisait le plus chez Sephora.

Présentation

Une collection indispensable d'ombres à paupières de 14 nuances de tons neutres et baie.

Que ce soit pour l'utilisatrice néophyte ou l'experte en maquillage, cette palette d'ombres à paupières offre des possibilités infinies en terme de créativité.
Parmi les 14 nuances, les nombreux tons neutres fonctionneront parfaitement pour un maquillage de jour.
Pour un regard plus saisissant, incorporez quelques touches de grenade.

Prix

69.90 francs suisses chez Sephora pour 9.8 grammes (14x0.7). Ce qui revient à 8.73 francs le grammes.

C'est plus cher que ce que je prends d'habitude mais finalement ça revient à 5 francs le fard donc c'est plus que raisonnable surtout pour la qualité.

Packaging

"Vieux rose", velours, très joli, très simple, parfait. J'aime beaucoup.

Swatch

Rangée du haut

Rangée du bas

Qualité

Je trouve que toutes les couleurs sont jolies, les teintes sont faciles à porter pour tout le monde. A mon sens, il manque peut être un fard noir pour le trait d'eye-liner par exemple.

Les fards sont bien pigmentés, faciles à travailler. Les 2 fois que je les ai portés, ils ont tenus parfaitement toute la journée même sans avoir mis de base la 2ème fois. Bref le top pour une débutante comme moi.

Le seul, et pour moi important, défaut c'est que je trouve que c'est très poudreux et que j'en ai quand même un peu partout après. Du coup, j'ai fait attention, je tapote bien le pinceau avant de l'appliquer et puis surtout je mets mon fond de teint après.

Personnellement, j'aime bien le pinceau dedans, je l'utilise même si, souvent, dans les palettes, les pinceaux ne sont pas terribles.

Après, évidemment, je ne suis qu'une débutante et pour mes maquillages simples, il me convient assez bien.

En bref, pour une première palette de la marque et plus généralement pour une première palette un peu "luxe", j'aime bien, je suis convaincue et je pourrais l'utiliser tous les jours.

 

 

 

 

Publié dans Make-up

Partager cet article

Repost0

Rouge à lèvres Wish

Publié le par Kyarah

Ma note : 0/20... oui... je suis dure, je sais. Mais 2 euros pour un truc qui me fait vomir c'est trop et ça fait oublier tout le reste.

Hello,

Suite aux bons conseils de Jenny les bons tuyaux, j'ai acheté un rouge à lèvres sur Wish.

"Tu verras, il tient des heures même en buvant, mangeant et en plus il ne marque pas les tasses, les verres ou les lèvres de l'amoureux."

J'étais un peu réticente à acheter du maquillage là-dessus. Mais bon, je me suis dit qu'il ne pouvait rien m'arriver de grave et que c'était que quelques francs de perdus.

Donc voilà, sur les conseils de ma copine, je commande pour ma 1ère fois quelque chose sur Wish :

Le Prix : 1 euro le produit et 1 euro de livraison (Mon amie l'avait eu gratuitement avec 3 euros de prix de livraison)

Petit conseil : Lors d'un achat, prenez le temps de regarder si le même produit n'existe pas sur le site moins cher ou avec des frais de livraison moins cher.

Il y a souvent le même produit à des prix différents sur le site.

Date de commande : 16.01.2019

Date d'arrivée : 31.01.2019

Première impression : Rien à signaler, la boite est jolie, le tube classique. Je me réjouis de l'essayer même si la couleur ne correspond pas à ce que j'ai commandé et elle ne me plait pas des masses. Déjà, ça commence mal mais je me dis que je pourrais toujours commandé une autre couleur par après.

L'application : A la bas, pour le blog, je voulais le mettre, prendre une photo après la pose et suivre tout au long de la journée mais j'avais hyper envie de l'essayer et je me suis dit que je pouvais tout de suite le porter et que je recommencerai le lendemain pour le suivi et pour argumenter mon avis.

Et là, c'est le drame. L'odeur. Pfiou. Ca sent le plastique, la même odeur que les poupées d'enfants. Avec lesquelles, je n'ai jamais joué, justement car je ne supportais pas l'odeur.

Bref, la lune. Je l'essaie quand même. Et là, c'est le double drame. J'ai, dans le bouche, le goût de l'odeur. Oui, je n'ai jamais mangé une poupée donc je ne peux qu'imaginer le goût et là c'est tout à fait ça. Ça à le goût de l'odeur. Une horreur.

J'essaie de m'habituer, mais non. J'ai envie de vomir. Alors, j'enlève vite vite vite ça, je me lave vite la bouche, je me brosse les dents pour oublier tout ça.

La tenue : Bon... L'idée était de le mettre le lendemain matin et de voir l'évolution au fil de la journée. Mais... IMPOSSIBLE pour moi de remettre ça sur ma bouche.. Du coup, je ne peux pas noter et donner mon avis sur la tenue, sur le transfert etc...

En résumé : Merci mais non merci. Ok, c'est 3 euros, mais là c'est 3 euros à la poubelle en fait. Je préfère acheter un rouge à lèvre Sephora ou autre à 15 francs et pouvoir le porter sans vomir que ça.

Pour une 1ère commande sur Wish, c'est un flop.

Je recommanderai sûrement quelque chose sur ce site mais pas de maquillage, je pense.

J'avais déjà des réserves, car oui sûrement qu'une partie et même certainement une grosse partie des produits acheté en magasin en Suisse (ou en France) est "made in China" mais ils doivent quand même respecter d'autres règles d'hygiène, des standard européens à priori plus strictes que sur ce site américains.

A voir déjà la  2ème partie de ma commande effectuée ce jour-là qui ne m'est pas encore arrivée et qui concernant cette fois des vêtements.

Je nuance : Si vous n'êtes pas dérangé par les odeurs de poupées, une espèce de mélange de plastique et de pétrole allez-y. Mais globalement, en terme de maquillage, de soins, de choses à mettre sur la peau, je déconseillerai...

Partager cet article

Repost0

Cupidon a des ailes en carton - Raphaëlle Giordano

Publié le par Kyarah

Ma note : 20/20

Hello, Hello,

En ce moment, en lecture, je suis dans un mood « 2ème chance », je lis des romans d’auteurs dont je n’ai pas apprécié ma 1ère lecture.

C’est pas exprès d’ailleurs.

Donc, aujourd’hui, je vous parle du roman de cet auteur qui la joue « développement » personnel et dont j’ai DETESTE le précédent qui était une suite de conseil et donc l’histoire était, à mon goût, pas assez développée.

Le Pitch ? Meredith sort avec Antoine. Il est producteur de radio connu et reconnu. Elle est actrice inconnue.

Elle ne se sent pas à sa hauteur et a besoin d’atteindre la réussite dans son travail pour reprendre confiance en elle et du coup, améliorer son Amourhability.

Elle décide donc de mettre en suspens leur relation le temps de faire sa tournée avec son amie Rose. Ils décident donc de se mettre en pause et de se retrouver 6 mois plus tard.

Elle va donc occuper son temps à lire, à parler, à réfléchir, profiter de chaque rencontre pour discuter des points de vue différents sur l’amour et sur ce qui fait qu’une relation marche ou pas.

Forcément, au fil des jours et des rencontres, des doutes, des interrogations, des remises en question vont survenir et boulverser ses certitudes.

Alors étant donné que je n’ai pas du tout accroché avec le 1er roman, j’avais un peu peur. Mais alors, même si on est encore une fois sur du développement personnel sous forme de roman, j’ai adoré.

J’ai trouvé l’histoire agréable à lire, les personnages étaient bien aboutis. Peut-être parce qu’on lit, à chaque chapitre, les points de vue de Rose, d’Antoine et de Meredith.

J’ai trouvé que ca ne faisait pas liste de conseil comme l’autre histoire et que du coup, elle nous les glissait l’air de rien.

J’ai aimé qu’à la fin du roman, il y ait le déroulé de son « love organizer ». Meredith, tout au long de son cheminement, note ses pensées, ses idées, ses réflexions.

Et du coup, si on souhaite le faire, on a l’explication.

Ce qu’il faut en tirer ? Bon déjà, que ce soit pour les livres, les gens, les relations, je pense qu’il est toujours (ou presque) profitable de laisser une 2ème chance.

Et puis sinon, au fil du livre, on comprend bien que chaque personne a une conception de l’amour différente et qu’également chaque couple a un fonctionnement différent et qu’il faut trouver le sien, trouver son rythme à deux.

On peut en tirer peut-être des choses plus générales comme le fait qu’être bien dans sa peau, bien dans sa vie déjà seul, avec soi-même est une clé, je pense, pour avoir des relations amoureuses saines.

Pouvoir se passer de l’autre, du couple, être bien seul est, à mon sens, une condition pour être bien à deux.

Ne pas faire porter le poids de son bien-être à quelqu’un d’autre que soi.

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Brownie au chocolat au noix

Publié le par Kyarah

Bonjour,

Pour ce début d'année, je vous propose une recette gourmande. Une collègue a apporté le 3 janvier un brownie trop bon, trop moelleux, bref un bonheur.

Du coup, ni une, ni deux, elle m'a donné sa recette, piochée sur internet, que je vous repartage ici.

Cette recette est simple... D'ailleurs une cuisinière peu douée comme moi l'a réussie sans difficulté... c'est vous dire.

Il vous faut :

200 grammes de chocolat noir

100 grammes de sucre

3 oeuf

2 cuillères à soupe de farine

2 poignée de cerneaux de noix

Les étapes :

- Préchauffer le four à 180 °

- Faire fondre le chocolat et le beurre ensemble (au bain-marie, au micro-ondes, comme vous préférez)

- Retirer la casserole du feu ou du micro-onde, ajouter le sucre et mélanger

- Ajouter un oeuf, mélanger, puis le 2ème, mélanger et le 3ème, mélanger

- Ajouter les 2 cuillères de farine et mélanger

- Casser les cerneaux de noix et mélanger

- Mettez dans un moule beurré (je n'avais pas de moule carré donc je l'ai mis dans une plaque à gâteau rond sur du papier sulfurisé. Tous les brownie n'étaient du coup pas carrés mais c'était parfait!!

- Faire cuire 35 minutes

- Une fois cuit, sortir du four, laisser se refroidir, découper en 6 ou 8 parts carrées ou pas...

Bonne dégustation !

 

Publié dans Yummi

Partager cet article

Repost0

Stars, nos étoiles perdues, tome 1 - Anna Todd

Publié le par Kyarah

Ma note : 20/20, parce que je partais avec des à prioris...

 

Hello, Hello,

En voyant, en magasin, le nouveau roman de Madame After, je me suis laissée aller à ma curiosité pour lire la 4ème de couverture. Et ce, même si je n'ai pas aimé After. Je n'ai lu que le 1er tome et ça m'a largement suffi.

Bref, j'ai trouvé ça sympa et je lui ai donc laissé une 2ème chance...

Le Pitch ? Karina travaille comme masseuse non loin d'une base militaire où elle a ses privilèges, son père étant un des leurs. Privilèges tels que magasins spéciaux à bas prix. Elle a également le droit d'aller sur la base.

Dans son travail, elle a souvent à soigner, s'occuper de combattants ou d'anciens combattants. C'est ainsi qu'elle rencontre Kaël, froid, mystérieux, taiseux.

Dans le même temps, son frère jumeau s'enfonce dans des problèmes et revient dans le coin.

Mon Avis ? Alors évidemment, on sait ce que ça va donner, la fille gentille, rangée tombe amoureux du mec fort, solide, taiseux et un moment il y aura des difficultés.

Classique, mais franchement j'ai adoré, ca se lit vite, c'est agréable, on a envie de savoir la suite, de tourner les pages.

Et à la fin, on attend vraiment impatiemment le tome 2.

Ce qu'il faut en retenir ? Et bien, ne jamais rester sur des premières impressions. Car je serais passée à côté et ça aurait été bien dommage.

Comme pour tout finalement...

 

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Les souvenirs - David Foenkinos

Publié le

Ma note ? 3/20... par ce que je suis bonne...

Hello, Hello,

Il y a des auteurs dont on connait le nom, comme ça, d'oreilles mais qu'on a jamais lu.

C'est le cas, pour moi, pour celui-ci.

Du coup, j'ai pris un roman de lui, histoire de me coucher moins bête.

Le Pitch ? Le narrateur travaille comme veilleur de nuit dans un hôtel en rêvant de devenir écrivain.

Il est nostalgique, triste, mélancolique, déprimant, mollasson...

Il nous raconte ses souvenirs, la mort de son grand-père, la disparition de sa grand-mère, la maladie de sa mère, l'indifférence de son père bref...

Mon avis ? Le livre est comme le narrateur... nostalgique, triste, mélancolique, déprimant, mollasson....

Mon dieu, ce que je me suis ennuyée. Je n'ai pas fini. Impossible. Je suis presque morte d'ennui.

En plus, à la moitié du livre et je n'ai toujours pas compris le rapport avec la 4ème de couverture qui parle d'une personne qui revoir un caissier qui lui a permis de choisir une barre chocolatée plutôt qu'une autre et dont le narrateur attend des conseils sur sa vie de couple.

J'ai choisi ce roman car la 4ème de couverture me plaisait et finalement le bouquin n'a aucun rapport. Donc voili, voilou.

Ce qu'il faut en tirer ? Un feu de cheminée?

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

A première vue - Colleen Hoover

Publié le

Ma note ? 10/20, par amour pour l'auteur et en souvenir des mes anciens coups de coeur...

Hello, Hello,

J'adore cette auteur, alors quand j'ai vu qu'un nouveau roman était sorti, ni une, ni deux, le voilà sur ma tablette.

Le Pitch ? On suit l'histoire de la famille Voss, dans laquelle tous les membres sont un peu "bizarres".

Merit collectionne les trophées... des autres. Elle court les vide-greniers pour y trouver son bonheur. Ou plutôt le bonheur des autres.

L'histoire débute avec sa rencontre, justement dans une de ces brocantes, avec Sagan, jeune homme mystérieux...

Evidemment, ce ne sera pas si simple. Rien n'est simple dans la famille Voss. Parents séparés mais vivant encore sous le même toi, avec leurs enfants ainsi qu'avec la nouvelle femme du papa ainsi que de leur fils.

Mon Avis ? Grosse déception. Oui, je ne fais pas de suspens. Je pense que c'est celui que j'ai le moins aimé. Les rebondissements à chaque page, un nouveau secret chaque 3 lignes, je dois dire que ça m'a semblé tarabiscoté et assez peu crédible.

Chaque membre de la famille est bizarre, chacun cache des secrets tordus, bref #méli-mélo.

Non, je n'ai rien à en dire de plus.

Ce qu'il faut en tirer ? Que même les meilleurs auteurs peuvent faire un "loupé" ?

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Avec toutes mes sympathies - Olivia de Lamberties

Publié le par Kyarah

Ma note ? 20/20. Je n'ai pas vraiment vu de défaut et je n'ai pas envie de donner moins pour la souffrance qui est à l'origine finalement de ce livre.

Bonjour,

Oui je sais, j'ai un peu laisser tomber ce blog pendant plusieurs mois et je m'en excuse. J'avais peut-être sous-estimé la constance que cela demandait. Mais cette fois je me relance pour de bon :)

Bref, j'attaque cette rentrée avec une auteur que je ne connaissais pas avant de la voir dans "On est pas couché" sur France 2, début octobre 2018.

Cette femme est critique littéraire pour Elle, pour la télé et la radio également. C'est là son 1er livre suite au suicide de son frère.

Le Pitch ? L'auteur nous raconte le suicide de son frère, le bouleversement, les questions que cela engendre, une part de culpabilité. Elle nous embarque également dans l'histoire de sa famille, son enfance, sa relation avec ce frère., avec ses parents.

Finalement ce frère semblait tout avoir, une famille aimante, une femme adorée qui l'aimait inconditionnellement, des enfants, du talent. Et pourtant... la vie ce n'était pas son truc.

Elle va essayer de nous faire comprendre, elle va essayer de comprendre par ce récit également pourquoi il n'arrivait pas à avoir le goût de vivre alors que lui-même était conscient "d'avoir tout".

Ce que j'en pense ? Alors déjà, j'ai été très touchée de voir cette femme à la TV, émue quand elle en parlait. Elle qui finalement passait son temps à lire le livre des autres sans jamais écrire le sien. Pensant qu'elle n'avait rien à dire, rien à écrire.

Et puis là, voilà, son frère avait toujours voulu qu'elle écrive SON livre et puis elle l'a fait, pour lui rendre hommage également, montrer l'homme qu'il était, doux, aimant, bienveillant et empathique, faisant tout ce qu'il peut pour que jamais ses proches ne puissent penser que c'était de leur faute. Sombre, mélancolique.

Il est difficile de poser un diagnostique sur sa maladie, sur son mal-être. Les médecins semblent y arriver trop tard. C'est peut-être un des messages de ce livre, c'est que, même si on a fait des avancées folles, les maladies mentales, psychiatriques restent difficile à diagnostiquer, à soigner.

J'ai aimé ce livre pour l'histoire de famille qu'il raconte, pour la tendresse que l'auteur à mis dans ces mots, dans ces phrases. Pour ce qu'il représente également, l'incompréhension totale.

Ce genre de drame peut briser une famille et celle-là semble au contraire s'être rapprochée.

Elle a également très bien exprimé dans l'émission : Les gens n'ont pas les mots face à ce genre de drame. Chaque histoire est unique, chaque réaction au drame également. Et puis voilà, on essaie comme on peut de réconforter l'autre avec des banalités et finalement ça ne marche pas. Mais je ne crois pas que quelque chose puisse marcher...

Pour moi, c'est le gens de livre qu'on a pas envie de finir, du coup j'ai bien pris mon temps pour ne pas le finir trop vite. Juste à temps pour la sortie d'un livre d'une auteur que j'aime bien, dans un autre registre.

Ce qu'il faut en tirer ? D'écrire SON livre. Je pense qu'en tant que lecteurs, gros lecteurs, on a tous penser à écrire son livre et finalement pourquoi se dévaloriser et se dire qu'on a rien à dire, rien à écrire ?

Évidemment, comme beaucoup, j'ai eu un milliard de fois l'envie d'écrire et comme beaucoup, je me suis dit un milliard de fois que ça n'intéresserait personne et que je n'avais pas le talent. Mais finalement, je pourrais le faire moi et pas pour d'éventuels lecteurs.

 

 

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

Il est grand temps de rallumer les étoiles - Virginie Grimaldi

Publié le par Kyarah

Ma note ? 10/20, parce que je l'ai fini...

Bonjour, bonjour,

Après avoir été conquise par son roman "Le bonheur est plus fort sous la pluie", je n'ai pas hésité une seconde avant de lire celui-ci.

Le Pitch ? Anna, 37 ans, perd son job. Pas de chance, elle arrivait déjà à peine à boucler les fin de mois.

Elle voit à peine ses 2 filles, Chloé, 17 ans, qui oublie ses rêves déchus dans le bras de garçon qui n'en veulent qu'à son c... corps et Lily, 12 ans, qui préfère son rat aux gens et qui est très lucide et pleine d'humour.

La perte de ce travail permet à Anna de voir que ses filles ne vont pas bien. Elle décide alors de les entraîner dans un road-trip pour mieux se retrouver, se reconnecter.

Mon Avis ? Attention, avis de lourdeur... les jeux de mots pourri genre "la mort dans l'âme... non pas Lââm la chanteuse" toute les 2 pages m'a un peu soulée. Ca se voulait drôle, j'ai trouvé ça lourdingue.

L'histoire ne m'a pas transcendé. Oui, j'avais envie de savoir la fin alors j'ai été au bout du truc mais j'ai lu certaines pages en travers.

Je n'ai pas été touchée par l'histoire, par l'écriture. Bref, déception pour moi qui avait tant aimé la douceur du précédent roman.

Ce qu'il faut en tirer ? Parfois, dans le train-train quotidien, on se perd les uns, les autres. On oublie, à force de courir partout, de s'occuper vraiment des uns, des autres.

Et puis, on pense les enfants stupides mais ils savent tout... tout ce quon leur cache.

Publié dans Lecture

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>