Avis Lecture - Un sort si noir et éternel - Brigid Kemmerer

Publié le par kyarah

Ma note : 4/5

Bonjour,

Encore un roman que j'ai vu passé mille fois sur instagram et que j'ai finalement commencé, une fois la hype passée.

Sorti le 08.09.2021 aux éditions Rageot

https://www.amazon.fr/sort-si-noir-%C3%A9ternel/dp/2700276442

Le Pitch

Harper est témoin d'un enlèvement et en décidant d'intervenir se trouve elle-même kidnappée dans un château dans un monde à part.

S'agissant d'une réécriture de la Belle et la Bête, on comprend très vite que Rhen doit se faire aimer d'une femme pour se libérer de la malédiction.

Mon avis

La lecture est agréable, les chapitres sont relativement courts ce qui donne un bon rythme.

Après, c'est une réécriture de la Belle et la Bête et donc on connait déjà l'histoire...

C'est ce qui m'avait dérangée lors de ma lecture du tome 1 d'ACOTAR, un palais d'épines et de roses.

Par contre, dans Un Sort Si Noir Et Eternel, j'éprouve de la sympathie et de l'attachement aux personnages principaux, ce qui change tout.

Le point fort de cette histoire c'est d'avoir pris une héroïne avec un handicap même si c'est pas toujours bien traité : on nous dit qu'elle boîte en marchant mais par contre elle peut courir des kilomètres. Avec de la volonté, elle fait obéir sa jambe comme si le handicap était une question de volonté....

Mais bref, l'intention est bonne et cela apporte quelque chose à l'histoire.

Globalement c'était une bonne histoire et j'ai passé un bon moment. J'avais envie d'y retourner, de savoir la suite, dès que j'avais un petit moment, je m'y replongeais. Je pense que je vais lire le tome 2 malgré le fait que j'ai eu de mauvais retour et qu'il semble qu’harper et son handicap disparaisse de l'histoire.

Attention risque de spoil

J'aurais vraiment aimé qu'Harper finisse avec Grey... alors c'est un semi-spoil parce qu'on sait que c'est une revisite de la Belle et la Bête et que du coup la Belle finit avec la Bête....

 

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article