A la lumière du petit matin - Agnès Martin-Lugand

Publié le par Kyarah

Ma Note ? 19/20

Bonjour, bonjour,

J'ai repris le travail alors du coup, nouveau rythme... J'essaie de prendre le temps de vous écrire un post par semaine. Je pense que j'ai gentiment trouvé mon rythme.

Bref, ici, aujourd'hui et maintenant, je vous parle de ma dernière lecture.

Le Pitch ? Hortense partage son temps entre son école de danse ouverte avec ses meilleurs amis et sa liaison avec un homme marié. Elle pense qu'elle est heureuse mais petit à petit elle se retrouve à vivre une vie qui ne lui correspond pas et ce, dans tous les domaines.

Et paf. Un accident vient tout changer. Elle se retrouve à devoir finalement prendre des décisions qui vont dans le sens de sa véritable personnalité.

Mon Avis ? Alors même si la fin est courue d'avance, j'ai aimé. Ce que j'aime chez la romancière, c'est que ces livres ne sont pas plein de rebondissements, d'effets spéciaux, d'action mais que finalement c'est des histoires relativement normales et on peut s'identifier facilement.

J'aime la douceur de ses histoires.

Ce qu'il faut en tirer ? On peut attendre que la vie nous force à réfléchir... mais Est-ce vraiment la vie qu'on veut ? Si oui, pour de vrai, youpie. Sinon, que faire pour changer ça ? Dans quel domaine ? Comment. tout en retenant que tout est possible et qu'on mérite ce qu'il y a de mieux.

On choisit parfois la facilité, le confort de l'habitude même si cela ne nous rend pas heureux. Et pourtant.

J'ai démissionné de mon travail après 13 ans car l'entreprise restructurait le service. Mais cela faisait bien 3 ou 4 ans que j'en avais marre. Les 2 dernières années s'étant dégradées. J'ai attendu d'être poussée par la vie.

Alors oui la période de chômage a été difficile. Financièrement, moralement. Ecrire des lettres sans réponse, avoir des entretiens qui se soldent par un non etc.

Mais finalement après 6 mois, j'ai eu le job que je voulais. Dans le domaine qui me plaisait, salaire plus haut que ce que j'espérais et pensais ne pas obtenir, situé parfaitement, avec des collègues sympa.

Bref j'ai tout gagné. Finalement, on dramatise les conséquences d'un gros changement. Et même si j'étais convaincue que j'avais pris la bonne décision, j'avais peur. Peur d'avoir faire une bêtise mais maintenant je peux dire que c'était la meilleure chose que j'ai faite.

Alors je ne regrette rien. Je ne regrette pas d'avoir attendu qu'on me pousse dehors mais je me dis que maintenant je sais que les changements sont positifs et qu'il faut éviter de dramatiser car toutes mes peurs (de ne jamais trouvé de travail et encore moins qui me correspondaient sur tous les points étaient fausses.

Allez, prêts, partez !!

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article