L'enfant de l'enfer - Cathy Glass

Publié le par Kyarah

Ma note ? 20/20. Comment mettre moins pour le courage de cette petite fille?

Bonjour,

Je fais une petite pause dans ma lecture du 2ème tome de l'Amie Prodigieuse et je viens vous parler ici d'un récit de Cathy Glass, mère d'accueil en Angleterre.
 

Elle a 3 enfants, Paula, Adrien et Lucy, adoptée. Elle reçoit chez elle, des enfants retirés de chez leurs parents, en attendant la décision du juge de soit les rendre à leurs parents ou soit les placés définitivement.

Dans ces histoires, on parle d'enfants maltraités, abusés. Cela n'est pas toujours une partie de plaisir de lire ce qui leur est arrivé. Cela est bouleversant.

Le Pitch ? Cathy reçoit chez elle, Aimée (prénom totalement ironique). Elle est sale, infestée de poux, pleine de bleus et j'en passe.

Elle vit dans un taudis, sale, avec comme lit, un matelas plein d'urine par terre. Sa mère est droguée et incapable d'en occuper. 

Cette histoire est la plus récente puisque le mari de Cathy est parti depuis longtemps et que les enfants sont tous grands. Paula et Lucy vivent encore avec elle et Adrien, 21 ans fait ses études et rentre rarement.

Ce qui est dingue, c'est que ses 6 autres enfants, adultes maintenant, ont été placés mais qu'Aimée soit restée 8 ans chez elle avant que quelqu'un s'inquiète... que les services sociaux agissent alors que l'école d'Aimée avait signalé plusieurs fois des problèmes récurrents...

Mon Avis ? J'aime beaucoup ces témoignages même s'ils sont durs à lire... puisqu'on parle de violences, de viol, de maltraitance sur des enfants...

Cette histoire est clairement là aussi pour signaler des problèmes des services sociaux anglais. C'est un truc de fou qu'il ne l'ait pas retiré à sa mère avant...Entre les couacs, le changement de personnel et le fait que certains voulaient bien faire en ne séparant pas la mère et la fille, c'est juste incroyable qu'elle s'en soit relativement bien sortie, cette petite.

Alors évidemment, j'ai lâché quelques larmes et comme à chaque fin de récit de Cathy, j'ai toujours envie qu'elle adopte définitivement l'enfant (si vraiment celui-ci ne peut pas retourner chez les parents) mais ce n'est pas le but. Elle est  vraiment là en transition. 

S'occuper de l'enfant, le soigner, l'aider aussi à faire confiance aux adultes pour guérir en attendant que le juge décide de la suite des évènements.

Je trouve Cathy très bienveillante et très douce. Rarement dans le jugement.

Elle me fait penser aux premiers romans que j'ai lu de Torey Hayden, Un peu dans le même genre. Elle est psychologue pour enfant et a souvent des histoires très difficile aussi. Mais j'ai un doute, je me demande si les histoires de Torey sont vraies ou inventées.... bref...

Ce qu'il faut en tirer ? J'espère que son histoire aura permis aux services sociaux de faire mieux... 

Même si je comprends que la maman a fait du mieux qu'elle peut avec ses addictions, sa maladie, son passé, franchement.... 7 enfants... je me dis qu'il faudrait stériliser certaines personnes.

Même si elle ne fait pas exprès, elle fait un mal de dingue à des êtres qui n'ont pas demandé à être là...

Bonne lecture.

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article