Mentir - Tome 2 - KA Tucker

Publié le par Kyarah

Ma note : 12/20

Hello, Hello,

Après le 1er tome de la saga, que j'ai aimé, j'ai immédiatement attaqué le 2ème tome. Pour rappel, Livie était passagère dans l'accident de voiture qui a tué ses parents, sa meilleure amie et son amoureux.

Le Pitch ? Ici, on s'intéresse de plus près à Livie, la petite sœur de Kacey. Le début du roman commence quelques semaines avant la fin du précédent. 

On va donc comprendre finalement comment ce tragique accident de voiture a influencé, a perturbé Livie. 

On va la voir évoluer, finalement libre de son rôle de protectrice envers sa sœur qui va désormais très bien. Elle va pouvoir se concentrer sur elle.

Mon Avis ? Alors déjà j'ai été perdue au début. Je comprenais rien... et puis j'ai tilté, la lumière s'est allumée... ce n'est plus Kacey qui parle.

Passé ce premier moment d'incompréhension, je me suis lancée dedans.

J'ai bien compris et bien aimé le fait qu'on en apprenne plus sur la petite sœur, qui même si elle est plus sensible, plus discrète, plus résiliente, a forcément été chamboulée par la perte brutale de ses parents et le pétage de câble de sa grande sœur.

Mais... je me suis moins attachée à elle. J'avais l'impression qu'elle était trop sage, trop parfaite. Même ses bêtises sont trop sages et trop parfaites.

Elle fait tout ce que ces parents voulaient pour elle, le choix de l'université, du métier, de son petit ami. Elle va comprendre grâce au psychologue qui s'est occupé de sa sœur que finalement elle doit suivre sa voie, celle-là ou un autre et que la vie est une perpétuelle remise en question. On est pas obligé à 25 ans de faire ce qu'on voulait à 6ans...

Et puis après j'ai eu l'impression que c'était le tome sur Ashton, un étudiant qu'elle rencontre lors de la première semaine. Et du coup, à lui, je me suis attachée. 

J'ai un goût amer pour cette 2ème histoire parce que finalement je me suis attachée à tout le monde sauf au personnage principal

D'ailleurs je  vais me laisser un peu de temps pour lire le 3ème tome, Saisir.

Ce qu'il faut en retirer peut-être ? Je pense que Livie interprète mal ce qu'aurait voulu ses parents pour. Et comme ils ne sont plus là pour en parler, elle se bloquer sur des souvenirs. Finalement la seule loyauté qu'on doit avoir, c'est pour soi. Si on l'a, je pense qu'on l'a pour tout le monde.

 

 

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article