Les Dieux voyagent toujours incognito - Laurent Gounelle

Publié le par Kyarah

Ma note : 10/20, parce que j'ai aimé la moitié.

Bonjour,

Après avoir changé d'avis sur cet auteur, je continue sur ma lancée et viens vous parler de ce roman/développement personnel.

 Le Pitch ? Allan est au bord du gouffre. Ou plutôt de la Tour Eiffel. Après une rupture difficile qui ne fait qu'accentuer son insatisfaction. 

Au moment de faire le saut de l'ange, un homme lui propose un deal. Changer sa vie pour le faire changer d'avis et aimer la vie. Surtout, avoir celle qu'il veut.

Yves Dubreuil va lui donner des ordres, des missions qu'il ne peut pas refuser... sous peine de mort. 

Mon Avis ? Alors j'ai beaucoup aimé la première partie. Celle où Yves donne des missions à Allan pour lui faire comprendre que pour avoir ce qu'il veut dans la vie, il doit le demander, il doit y croire.

Un des premiers exercices c'est de d'aller dans la boulangerie, de demander une baguette, puis de changer d'avis. Changer d'avis 4 fois de suite pour finir par partir sans rien prendre.

En effet, Allan aime les baguette de pain à peine cuite. Sa boulangère lui donne depuis des années sa baguette ultra cuite. Même s'il déteste ça, il n'a jamais osé simplement lui dire sa préférence. De peur de déranger, de se faire détester.

Cet exercice doit faire comprendre à Allan que pour avoir ce que l'on veut, il faut le demander et puis surtout qu'on peut le faire gentiment et qu'on a le droit de changer d'avis.

Par contre, j'ai décroché à la 2ème partie... j'ai lu 10 pages en travers. Du coup, j'ai pas tout compris sur le déroulement, le cheminement qui a amené Allan à comprendre qui était vraiment Yves Dubreuil.

Quelques pages plus tard, j'ai repris le fil et puis j'ai de nouveau décroché. J'ai relu 2 fois la dernière page pour capter la fin.

Bref, un flop que j'a trouvé en plus tarabiscoté.

Ce qu'il faut en tirer ? Et bien les exercices. Honnêtement, je ne me vois pas changer d'avis dans un magasin 4 fois de suite pour partir sans rien prendre même si je suis consciente que ce n'est pas grave et que je peux le faire gentiment. Que finalement si la vendeuse me trouve chiante, je m'en fous.

Y en a d'autres, de missions, qui vous parlerons ou pas. Je vous laisse les découvrir.

Si ce genre de livre peut aider une personne, c'est toujours ça de pris. Donc même si moi je n'ai pas aimé, je vous le conseille.

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article